SOS Cours Particuliers: Comment payer son prof particulier ?

Chronique n°3 – Comment payer son professeur particulier ?

chronique-cours-particuliers

                    Comme tout travail mérite salaire, vous serez rapidement amené à vous poser la question de rémunération du professeur. Dois-je payer par chèque ? En espèces ? Dois-je déclarer les heures de cours ? Des questions que beaucoup de parents se posent et qui apparaissent parfois comme une contrainte.
Dans notre chronique n°3, nous mettons en lumières les solutions qui s’offrent à vous et qui faciliteront les démarches autant pour vous que pour le professeur.

                    Ne pas déclarer : quels sont les risques ?

Nombreux sont les parents qui ne déclarent pas les cours donnés à leurs enfants pour des raisons de simplicité. Dans notre article sur le business des cours particuliers en France, nous vous avions indiqué que près de 80% des cours n’étaient pas déclarés.
En choisissant de ne pas déclarer le professeur, vous encourez des risques d’ordres administratifs et financiers. Celui-ci peut s’il le souhaite demander à être déclaré dans les 5 ans qui suivent le contrat. Vous serez alors contraint de verser des charges sociales et d’éventuelles indemnités et amendes. Même si de nombreux parents choisissent l’option du travail au noir, nous vous conseillons de passer par des solutions légales afin d’éviter tout éventuel litige.

                     Les CESU facilitent vos démarches

ticket-cesuLes CESU (chèques emploi service universels) permettent à un employeur de rémunérer son salarié pour toute activité de type service à la personne. Ils ont été mis en place par l’état depuis 2006 et sont très prisés des parents et des professeurs car ils facilitent l’ensemble des démarches liées à la déclaration des revenus.
Pour les obtenir, il vous suffit de vous inscrire en ligne sur le site du CNCESU (Centre National du CESU) et de commander un chéquier, ce sont des CESU déclaratifs.
Renseignez-vous au sein de votre entreprise, certaines proposent des CESU préfinancés et prennent à leur charge une partie du montant.
Une fois le professeur payé, il ne vous reste plus qu’à le déclarer en ligne via le site www.cesu.ursaf.fr  . Le bulletin de paie est effectué directement par le Cncesu ce qui constitue un gain de temps pour vous.
Deuxième avantage, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 50% de la somme déclarée.

                    Vous passez par un organisme spécialisé ?

Lorsque vous passez par des organismes privés, l’aspect déclaratif est déjà pris en charge. L’organisme vous transmettra une attestation fiscale à intégrer lors de la déclaration d’impôts. Vous avez la possibilité de régler l’organisme par chèque et carte bancaire ou bien d’utiliser des titres CESU pour régler les frais d’inscriptions ainsi que les heures de cours.

                    Le professeur possède le statut d’auto-entrepreneur ?

Dans le cas où le professeur possède le statut d’auto-entrepreneur, vous pouvez le payer par chèque bancaire en choisissant le montant à l’euro près, en CESU, par virement ou en espèces.
Pensez à bien effectuer les démarches nécessaires auprès de l’URSSAF (effectuer une demande d’immatriculation employeur, déclarer le salaire du professeur).

                    Pour éviter tout malentendu au moment de la rémunération, fixez un montant horaire avec le professeur et mettez-vous d’accord sur le moyen de paiement qui vous convient le mieux. CESU, chèques ou espèces, vous avez le choix. Assurez-vous de bien déclarer le professeur auprès des organismes concernés.

L’équipe Kelprof

FacebookTwitterGoogle+Partager